Depuis l’âge de 14 ans, Jean-Michel est passionné à la fois d’informatique et de biologie (notamment de génétique moléculaire). Il choisit de faire des études scientifiques de biologie cellulaire et d’électrophysiologie à Poitiers et à Rennes. Il s’est ensuite réorienté vers l’informatique et devient ingénieur, architecte et chef de projet système sécurité réseau. Pendant ses années d’informatique, il a été formé aux technologies de pointe d’éditeurs comme Microsoft ou Oracle et a travaillé avec des constructeurs comme Compak et HP, ce qui lui permet aujourd’hui de résoudre n’importe quelle problématique technique liée à nos machines de biofeedback qui fonctionnent avec un ordinateur. En parallèle, sa passion pour la biologie l’a amené à s’intéresser aux médecines naturelles et en particulier la naturopathie, qui est la base de son travail en cabinet, la sophrologie, la nutripuncture et la cristallothérapie etc. Il découvre un jour qu’il existe des machines qui permettent de faire un bilan de santé à travers des mesures énergétiques / électriques et qui amènent aussi des corrections pour que le client se sente mieux. Au bout de 5 années de recherches, il fait l’acquisition du SCIO, appareil de mesure et de correction électrophysiologique des problématiques humaines. Il décide de l’intégrer à sa pratique en cabinet puis de faire découvrir cette technologie plus largement car pour lui, c’est un moyen de s’améliorer soi-même et de changer le monde.

Après des études de langues étrangères à la Sorbonne, Christelle commence sa carrière dans le secteur bancaire puis travaille dans des ONG. Parallèlement, elle accompagne son mari souffrant d’une maladie neurodégérative jusqu’à son décès, puis assiste impuissante au burn-out de son compagnon. Passionnée depuis l’adolescence de sémantique générale et des travaux d’Alfred Korzybski, elle devient coach maître praticienne en Programmation Neuro Linguistique et se forme à la relation d’aide. Lors d’un voyage en Inde, elle rencontre un médecin qu’il l’initie à différentes techniques de guérison comme le Yoga et le Reiki. Elle fait ainsi l’expérience sur elle-même d’une profonde transformation de son corps et de sa psyché. Concaincue désormais que le stress n’est pas une fatalité, elle se met en quête de techniques occidentales pour le diminuer. Elle découvre l’Eductor et se prend de passion pour cet appareil qui révèle la vérité de l’être à un instant donné en interagissant avec l’inconscient sans filtre subjectif. Elle l’intègre à sa pratique du coaching et décide de transmettre ce qu’elle a appris en formant une nouvelle génération d’utilisateurs. Elle participe ainsi à ce qui lui tient le plus à cœur : la révolution des consciences.